Un fils est un film dramatique co-produit par la Tunisie, la France, le Qatar et le Liban, réalisé par Mehdi Barsaoui et sorti en 2019 Synopsis. L’influence sur les événements est intéressante. J’ai donc pleinement vécu cette histoire prenante. Un mauvais fils. Critique «Un fils», la Tunisie sans foie ni loi Par Marcos Uzal — 10 mars 2020 à 17:41. Lire ses 1 142 critiques, Suivre son activité UN FILS : De l'Intime au politique , un suspense dense pour un film complexe et maitrisé Quelle bonne et belle surprise que ce film tunisien au scenario à la fois complexe et limpide, ou le drame intime de ce couple frappé par le terrorisme aveugle sur leur enfant côtoie à tout moment un regard sagace sur l’état des lieux d'un pays juste avant sa révolution "de jasmin".. Najla Ben Abdallah qui partage l’affiche avec lui arrive agréablement à se mettre à son niveau. Je pense que c’est sa prestation qui fait toute la différence. Critique : «Un fils», de Mehdi M. Barsaoui, est d’une puissance rare mardi 30 juin 2020 15:44 - Le soir + Tunisie, 2011. Retrouvez les 65 critiques et avis pour le film Un fils, réalisé par Mehdi M. Barsaoui avec Sami Bouajila, Najla Ben Abdallah, Youssef Khemiri. Pour son premier long métrage, le jeune réalisateur tunisien Mehdi M. Barsaoui propose un drame familial en plein été 2011, période de tensions politiques, sept mois après la... Ses comédiens sont à la hauteur; un bon film! Eugène Green estrena Le fils de Joseph, su última obra y la primera que es estrenada en España. Ils sont jeunes, riches et beaux, et représentent la classe sociale aisée de la population tunisienne. Un sujet poignant. Car Mehdi M. Barsaoui ne craint pas d’aborder de front des sujets qui restent plus ou moins tabous dans un pays encore fortement régi par des traditions et des lois résultant de la religion musulmane. Dans "Un fils", Mehdi M. Barsaoui se livre avec finesse à un exercice auquel le cinéma iranien et, tout particulièrement, Asghar Farhadi, nous ont habitué depuis plusieurs années : les tourments d'un couple pris comme métaphore des problèmes que connait un pays. Lire ses 2 293 critiques, Suivre son activité En effet, la famille au centre du film semble aussi déboussolée que la région, défigurée par les conflits internes et le terrorisme galopant. Mais, dès qu’on entre dans le vif du sujet, ce désagrément non seulement n’est plus de mise mais on est saisi par la qualité des images et de la mise en scène. Les acteurs sont ici d’une justesse incroyable, on les sent à fleur de peau, que ce soit Sami Bouajila ou Najla Ben Abdallah, tous les deux extraordinaires, ou même ce médecin presque dépassé et impuissant face aux limites de ses propres possibilités. Las críticas incluyen la creencia de que entre las diversas culturas budistas e instituciones, no todos son fieles a los principios budistas originales. Sylvie-Noëlle. Lire ses 27 critiques, Suivre son activité C’est le cas, en particulier, dans le film, de l’adultère (toujours passible d’une peine de prison en Tunisie) mais aussi du don d’organes, une pratique qui reste occultée dans les conversations et les discours tout en donnant lieu à des trafics sordides dont profitent des gens peu scrupuleux qui opèrent là où se déroulent des conflits armés (en l’occurrence à la frontière libyenne). ©AlloCiné, Retrouvez tous les horaires et infos de votre cinéma sur le numéro AlloCiné : 0 892 892 892 (0,34€/minute). En Le Fils de Jean que está previsto estrenarse en salas comerciales de nuestro país en abril del año próximo con el título de El hijo de Jean, se aborda la historia de Mathieu (Pierre Deladonchamps), un hombre que a sus treinta y tantos años ha vivido siempre en la ignorancia de quien era su padre con el que, al parecer, su madre había mantenido una fugaz aventura de una noche. Kad Merad, David Ayala, Lamine Cissokho, De Ayant déjà été remarqué dans 4 festivals et hautement susceptible de recueillir d’autres récompenses, on peut toutefois espérer qu’il connaîtra une seconde vie à ce moment-là. 7 novembre 2020 «L'autre Rimbaud»: le … Sacrificio. Describe what you saw, analyze what it could mean, and interpret it's message. Drame familial dans la Tunisie tourmentée de 2011. Si le réalisateur, Mehdi M.... le film oscille entre plusieurs genres : policier, psychologique, tragédie familiale, tout était réuni pour rentrer dans un pathos lourd et indigeste. TOP 10 des citations un fils (de célébrités, de films ou d'internautes) et proverbes un fils classés par auteur, thématique, nationalité et par culture. Abonné Critique par Isabelle Poitte. Partager Tweeter. L’histoire bascule ensuite dans un drame brutal, qui va déclencher une série de révélations et de rebondissements passionnants, permettant d’explorer de nombreux sujets : la condition de la femme en Tunisie, des questions de morale individuelle, une réflexion sur l’adultère. Fares (Sami Bouajila dont la carrière depuis trente ans n’est pas sans rappeler celle de Roschdy Zem, le César du meilleur acteur en moins), Meriem (Najla Ben Abdallah) et leur fils Aziz appartiennent à la classe aisée tunisienne. Critique : Fares (Sami Bouajila) et Meriem (Najla Ben Abdallah) s’offrent quelques jours de vacances dans le désert tunisien en compagnie de leur fils Aziz, dix ans. La force de l’amour, mais aussi la douleur qui peut aller avec en cas de malheurs. Reddit gives you the best of the internet in one place. Sauf que les analyses montrent qu’il n’est pas le père biologique ! Lire ses 833 critiques, Suivre son activité Liity Facebookiin ja pidä yhteyttä käyttäjän Justin Justinhose Fils Critiqué ja muiden tuttujesi kanssa. Car sa femme lui a caché quelque chose et la vérité sort au pire moment. Le Fils Du Mask, un film de Lawrence GUTERMAN | Synopsis : Le dieu Odin, ordonne avec colère à son fils Loki de retrouver le fameux Mask, perdu sur terre depuis dix années déjà. Amené à l’hôpital, le garçon est sauvé, mais doit bénéficier au plus tôt d’une greffe de foie, sans quoi il ne pourra survivre. Eugène Green dirige 'Le fils de Joseph', una película protagonizada por Victor Ezenfis, Mathieu Amalric, Fabrizio Rongione, Natacha Régnier y Maria de Medeiros. Ce qui se passe en septembre 2011 pour le couple formé par Meriem et Farès, et Aziz, leur fils de 11 ans, découle directement, tout en étant totalement inattendu, de la période particulièrement agitée que vit alors cette région du monde : on est en Tunisie, quelques mois après la révolution et la chute de Ben Ali, deux mois avant la mort de Kadhafi ; après une fête champêtre organisée à l’occasion de la promotion de Meriem, Meriem, Farès et Aziz partent passer un week-end à Tataouine dans leur Range Rover ; dans le désert, une embuscade menée par un groupe armé ; Aziz est grièvement blessé, seule une greffe du foie peut le sauver ; il est difficile d’obtenir une greffe en Tunisie et Aziz n’est que 19ème sur la liste d’attente ; Farès serait bien un donneur tout désigné. Cary Joji Fukunaga, Avec A personal view of films I have seen. Un cinéaste qui fait des choix judicieux dans sa conduite d’un récit et dans son choix des interprètes. Avec ce couple, Mehdi M. Barsaoui va se livrer avec finesse à un exercice auquel le cinéma iranien et, tout particulièrement, Asghar Farhadi, nous ont habitué depuis plusieurs années : les tourments d’un couple pris comme métaphore des problèmes que connait un pays. Critique: Un fils, un film intense qui bouscule et interroge (note: 4/5) Quand le drame surgit dans le quotidien le plus paisible, il remet en cause les certitudes et fait table rase du passé. ... Ici ce n’est pas d’une fille dont il sera question mais d’un fils, ou plutôt d’un père. Lors de ces premières scènes, on se demande d’ailleurs vers quoi le film va bien pouvoir s’orienter, tant les pistes paraissent nombreuses : chronique socio-politique, thriller psychologique à la Asghar Farhadi (on pense à A propos d'Elly), suspense hitchcokien, drame sentimental. Le garçonnet de 11 ans est grièvement touché, la vie de cette famille ne sera plus jamais la même... LE FILS DE JOSEPH. Colin Firth, Stanley Tucci, Sarah Woodward, Avec Un beau film dynamique et séduisant, à découvrir absolument. Dans la voiture confortable qui les transporte au milieu de paysages aux couleurs chaudes, on chante, on fait des projets. Critique Dans un roman au style étonnant, Maël Renouard nous amène dans les coulisses de la monarchie marocaine de 1940 à 1972. Cette critique a été publiée le 14 novembre 2019, lors du Festival du Film de Sarlat. Cet acteur que j’ai plus vu dans d'excellents seconds rôles, s’impose ici de la plus belle des manières. Un mauvais fils sautet critique essay. Micro-critique de ianov. 463 abonnés Le couple, à l’image du pays, va être amené à se poser des questions quant à son futur : le fait de revenir sur un passé problématique peut-il nuire à la construction d’un meilleur avenir ? On peut même voir, derrière le couple mis à mal par l'adversité, l'allégorie d'un territoire en crise qui a besoin de se redéfinir. L’acteur principal, Sami Bouajila (qu'on a vu dans Indigènes), est formidable, il a d’ailleurs justement obtenu un prix au Festival de Venise. L’Etat, la corruption, la place de la femme tunisienne, la famille et le couple à son fondement …Il faut avoir beaucoup de talent pour brasser autant de thèmes, les aborder chaque fois dans leur composante respective et en venir à ne former qu’une histoire unique, et ici tragique dans la révélation de faits plus inattendus les uns que les autres. Film critique. Chaque regard en dit ici très long sur l’état psychologique de ces deux êtres qui vivent un séisme à rebondissements ! Pp. Intérpretes: Victor Ezenfis, Mathieu Amalric, Natacha Régnier, Maria de Medeiros. Film Tunisien, Qatarien, Libanais et Français, Drame de Mehdi M. BARSAOUI avec Sami BOUAJILA, Najla BEN ANDALLAH, Youssef KHEMIRI. Un fils de Mehdi M. Barsaoui – Bande-annonce Découvrez les autres temps forts de l’actualité culturelle lyonnaise, sur le guide pour sortir à Lyon : la fête des Lumières (Lyon) , fête des Lumières 2020 , le Festival Lumière , le festival Lumière 2020 , les Nuits de Fourvière 2021 . L'amour extra - large Parfois, ma fac me demande de regarder des films très bien. Oui, l'histoire d'Un fils, c'est un peu tout ça. Pour le sauver plusieurs alternatives, mais les choix sont difficiles, et compliqués par les aléas des uns et des autres. De toute évidence, le couple formé par Meriem et Farès fait partie des couches favorisées de la Tunisie : tout le monde ne peut pas s’offrir une Range Rover dans ce pays ! Search for: Go. Mehdi M. Barsaoui creuse la complexité dramaturgique de cette histoire d’amour. Falta de fidelidad con los principios budistas. J’ai rarement été aussi happé dans une histoire à laquelle on aurait tort de reprocher son manque de crédibilité : son arrière-plan déchirant est celui des révolutions arabes, en Tunisie ou en Libye, où les comportements les plus sordides sont devenus hélas possibles. 213 abonnés Et par deux comédiens exceptionnels, d’un côté Najla Ben Abdallah qui s’est jusqu’ici davantage illustrée à la télévision, de l’autre le toujours très … Au-delà de la relation parents – enfant gravement blessé et en état critique, et tout particulièrement celle que suggère le titre, c’est-à-dire père – fils, le scénario a su greffer (sans mauvais jeu de mots) une tension familiale ressurgie du passé. Fares et Meriem forment un couple uni, soudé par l'amour de leur fils, Aziz. Cette problématique sociale ne sera pas vue ici du côté de la générosité d’un donneur mais de l’attente du receveur, plus exactement de sa famille, s’agissant d’un enfant. 222 abonnés Mais nous sommes en 2011 et des groupes extrémistes défient la police par des embuscades en campagne. 1. Le film propose dès lors une succession quasi ininterrompue de dilemmes moraux qui en disent long non seulement sur les personnages directement impliqués, mais aussi sur la société tunisienne dans son ensemble. Alors que Farès apprend qu’il n’est pas compatible avec son fils, il va tout faire pour sauver son fils, quitte à rompre tous les liens d’amour qui l’unit avec sa femme. UN FILS se révèle donc un film bouleversant, qui mêle brillamment un drame intime à l’histoire de la Tunisie et de la Libye, sa proche voisine. 1h36. Critique. Le suspense est quasiment de tous les instants, mais de film policier, pas question. Presentada en la 66ª Berlinale. Par les miracles d’un scénario étonnant, qui réussit tous les quarts d’heure à renverser les perspectives et à relancer l’action, Un fils maintient tout du long la pression. Crítica de Le fils de Joseph (Eugène Green, Francia, 2016). Lire la critique de Un fils, Entre tragédie grecque et drame cornélien, le réalisateur tunisien Mehdi M. Barsaoui, également scénariste, frappe fort, et cela dès son premier film.